Quelle alimentation adopter en cas de dysbiose intestinale ?

Rate this post

La digestion des aliments que nous mangeons dépend de plusieurs critères, dont la présence de bactéries dans les intestins. La dysbiose intestinale survient lorsqu’il y a un déséquilibre dans le nombre et la nature de ces bactéries. Mais plus encore, cette maladie vous empêche de profiter de vos repas préférés en créant des malaises, des inconforts et des indigestions. Découvrez ce que vous pouvez manger en cas de dysbiose intestinale.

Qu’est-ce que la dysbiose intestinale ?

La dysbiose intestinale consiste en un déséquilibre du microbiote de la flore intestinale. En effet, l’intestin contient un grand nombre de bonnes et mauvaises bactéries qui permettent la digestion des aliments que nous consommons. Les bonnes bactéries intestinales assurent aussi 70% de la défense immunitaire de tout l’organisme. Il est donc indispensable de veiller à les maintenir en équilibre pour être en bonne santé.

Avoir une dysbiose intestinale peut être causé par une diminution des bonnes bactéries intestinales, une augmentation des mauvaises bactéries intestinales ou une insuffisance naturelle de bonnes bactéries. Elle peut être causée par la prise de certains médicaments, une mauvaise alimentation ou une alimentation inadaptée. L’environnement et certains facteurs génétiques aussi peuvent en être la cause. Quoi qu’il en soit, pour éviter les désagréments engendrés par la dysbiose intestinale, il est important d’adapter son alimentation.

Que manger en cas de dysbiose intestinale ?

Pour contrer les effets de la dysbiose intestinale, il est possible de rééquilibrer la flore intestinale par les aliments. Pour cela, il faudra consommer plus de fibres alimentaires, de probiotiques et de prébiotiques. Les fibres alimentaires facilitent la digestion et stimulent le développement des bonnes bactéries. Ne vous privez donc pas de fruits, de légumes, de graines, tubercules et autres.

Lisez aussi cet article :   Pourquoi faut-il attendre après avoir mangé pour aller dans une piscine ?

Les probiotiques quant à eux se retrouvent dans les aliments qui fermentent. Un nouveau régime alimentaire qui inclut du yaourt, de la choucroute (et tout autre légume fermenté) et des aliments contenant du levain et des levures doit donc être adopté. Les prébiotiques quant à eux se retrouvent dans des aliments comme l’ail, la banane, les oignons, etc.

Pour équilibrer à nouveau votre flore intestinale, vous devez aussi éviter certains aliments comme les viandes rouges, le sucre et les graisses saturées. Bien que le fromage soit recommandé, vous devez de manière raisonnable. 

Pour plus de sécurité, demandez conseil auprès d’un diétiticien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *