Quelle est l’origine des petits boutons blancs situés sur le gland ?

petit bouton blanc sur le gland
Rate this post

Il vous est arrivé de constater soudainement des petits boutons étalés sur le gland de votre pénis ou encore entre la tige du pénis et le gland. C’est certainement les boutons blancs qui se présentent comme de petites verrues capables de prendre la couleur chair, rougeâtre ou blanche. Aussi dans certains cas très rares, ces boutons apparaissent en blanc ou en chair sur votre gland et vous vous posez la question sur leur origine et leur manifestation. Ce qui est légitime, puisqu’une personne normale doit se le demander. C’est pourquoi cet article apporte une réponse à votre préoccupation.

Les boutons blancs apparus sur le gland : qu’est-ce que c’est ?

Connus également sous le nom médical de papules perlées du gland, les boutons blancs apparaissent généralement chez les hommes. La manifestation soudaine de ces verrues cause beaucoup d’inquiétudes chez ces derniers, puisqu’ils l’imaginent déjà comme une MST. En plus, la présence de ces boutons blancs sur votre pénis pose déjà un problème esthétique, car cela occasionne une défiguration ou difformité sur l’appareil génital. De même, ces petites verrues sur votre gland n’entraînent pas de démangeaisons ni de douleurs chez le patient.

Très fréquemment, ces boutons blanchâtres sur votre gland peuvent constituer jusqu’à trois rangées. Généralement, ils deviennent visibles sur le bord du gland ou sur le frein du prépuce. Toutefois, ces verrues sur votre gland peuvent se former de façon différente, car pendant que certains sont de micro boutons, quelques centaines peuvent être de vrais boutons faciles à voir. À peine 10 ou 20 % des hommes sont affectés par ces verrues blanches du gland, notamment pendant leur puberté.

Lisez aussi cet article :   Fitline : ce qu’il faut savoir des dangers de ce supplément nutritif

Apparition de boutons blancs sur le pénis : les causes réelles

Dès l’apparition des boutons blancs sur votre gland, vous serez certainement curieux de savoir leurs causes qui en sont la base et comment cela se développe. En effet, un groupe de personnes affectées par ces verrues pensent qu’il s’agit des malformations pendant qu’un autre groupe estime avoir attrapé des maladies sexuellement transmissibles. Dans le même temps, certains croient que leur hygiène génitale ne soit pas appropriée, d’autres craignent que ces petites verrues soient causées par une autre affection.

Honnêtement, aucune des spéculations avancées par ces différents groupes n’est fondée. Sur le plan médical, ces petits boutons blancs présents sur votre gland constituent simplement de petites structures prenant l’apparence de verrues. Ces dernières renferment du tissu conjonctif et des vaisseaux sanguins. Pratiquement familiers à nombre de personnes, ces boutons peuvent aussi apparaître sur le nez, les doigts, les joues, etc. Ce sont des angiofibromes qui se développent souvent de manière spontanée sans signalement d’aucun déclencheur particulier.

C’est le même scénario qui s’observe aussi au niveau des boutons blancs que vous retrouvez sur votre gland ou votre pénis. L’apparition de ces petites ne peut pas être justifiée par aucune cause spécifique en ce sens qu’ils se manifestent généralement durant la puberté. Les professionnels de santé affirment de ce fait que ma maturation sexuelle, la puberté et le début de l’activité sexuelle sont des facteurs déterminants dans leur apparition.

petit bouton blanc sur le gland

Poser un diagnostic pour les boutons blancs sur le gland : conseils

Réaliser un diagnostic pour déceler les boutons blancs sur le gland est une chose très facile et pratique en ce sens qu’ils présentent un aspect typique. En principe, le diagnostic de ces verrues doit être réglementairement posé par les soins d’un dermatologue. En revanche, les boutons retrouvés sur votre pénis sont semblables aux glandes de Fordyce grâce aux verrues génitales contagieuses et aux verrues des mollusques.

Lisez aussi cet article :   6 conseils pour optimiser votre récupération après l'effort physique

Ainsi, une confusion peut naître au cours d’une évaluation amateur. Afin de prévenir et bannir toute incertitude, il est plus convenable de faire un examen médical chez un dermatologue. C’est le spécial le plus approprié qui peut identifier clairement des papules perlées d’autres affections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *