La lécithine de soja : quels sont les dangers pour la santé ?

Rate this post

La lécithine de soja est un produit largement utilisé qu’on rencontre dans de nombreuses recette. Cependant, en dépit de son utilité, cette composante du soja est susceptible de représenter une source potentielle de risques pour l’organisme. Dans cet article, vous découvrirez ce qu’il faut savoir sur les dangers de la lécithine de soja pour l’organisme humain.

Lécithine de soja : ce qu’il faut savoir

Scientifiquement connu sous le nom de phosphatidylcholine, la lécithine est un lipide constitué naturellement de glycérol, de phosphates, d’acides gras et de choline, vitamine du groupe B. Il d’ailleurs plus judicieux de parler des phosphatidylcholines au pluriel, car elles peuvent être à la fois être d’origine végétale mais aussi d’origine animale. Dans le corps humain, la lécithine, constituant une majeure partie de la bile, est secrétée naturellement par le foie.

Son rôle est d’éliminer les graisses que contient le duodénum puis d’éviter l’accumulation des particules lipidiques les unes aux autres, entraînant un surplus de poids. A noter que la lécithine de soja est très utilisée par les laboratoires de pharmacies pendant la fabrication des médicaments. Elle est également retrouvée dans plusieurs aliments industriels.

A quoi sert la lécithine de soja ?

Bien qu’elle présente des dangers, on ne peut tout de même pas nier que la lécithine de soja possède des propriétés bénéfiques pour l’organisme. Ses bienfaits ont été scientifiquement prouvés, d’autres sont toujours à l’étude. Par conséquent, on peut dire aujourd’hui que ce produit protège le système cardiovasculaire, prévient la chute capillaire puis favorise leur développement.

Lisez aussi cet article :   Lipoaspiration du menton : tout ce que vous devez savoir sur le coût de cette procédure médicale

La lécithine de soja atténue aussi les affections chroniques du foie tout en favorisant le fonctionnement du foie, du cerveau ainsi que des cellules. Ce produit permet également de prévenir l’hypercholestérolémie et aide à combattre les cumuls graisseux sur les cavités artérielles. Il est à noter que la phosphatidylcholine d’origine marine, et notamment celle de poisson, peut être utilisée pour traiter le psoriasis.

En quoi la lécithine de soja est dangereuse pour la santé ?

Il a été scientifiquement prouvé que la lécithine provenant du soja traité de façon chimique, peut, à des doses fortes, comporter un risque de toxicité sur la santé. Ce risque est lié aux pesticides et aux solvants chimiques toxiques contenus dans ce produit. Toutefois, à de faibles doses, et sous forme de complémentaire alimentaire, la phosphatidylcholine de soja ne présenterait aucun danger sur l’organisme.

Dans le cas d’un supplément en lécithine de soja, la dose maximum à ne pas excéder est de 3,5 grammes. Au-delà de cette quantité recommandée, des effets indésirables peuvent survenir chez certaines personnes. Il peut s’agir :

  • Des allergies ;
  • Des maux de tête ;
  • Des étourdissements ;
  • Des épisodes d’évanouissements.

Vous pouvez aussi être victime d’une baisse de la pression artérielle. Généralement, la culture de soja à l’échelle planétaire est réalisée sur le principe de l’OGM, or, il n’est pas évident que ce procédé soit sans danger. C’est pour cette raison que l’administration de la lécithine de soja est fortement déconseillée aux nourrissons ainsi qu’aux enfants de bas âges.

Pensez à toujours vérifier la teneur en phosphatidylcholine dans tout médicament ou aliment que vous ingurgitez. Si vous remarquez la survenue de l’un des symptômes évoqués plus haut, n’hésitez pas à consulter un médecin traitant.

Lisez aussi cet article :   Quand survient la panne sexuelle et comment la soigner ?

Par ailleurs, les cultures de soja dont sont issues les lécithines de soja provoquent une déforestation abusive, ce qui entraîne un impact environnemental sur le plan international. A titre illustratif, le Brésil qui est une référence dans la production de soja a vu évoluer de plus de 65 % le déboisement amazonien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *